Les outils indispensables au jardin

Publié le par dans au jardin |

Un proverbe dit que l’on reconnaît un bon ouvrier à ses outils. Au jardin, il en est de même. Des outils bien choisis feront (presque) de vous un bon jardinier. Sans avoir la panoplie complète du jardinier professionnel, il est nécessaire de se procurer le minimum pour travailler le sol, tailler, planter ou simplement entretenir votre jardin. Et le choix d’outils qualitatifs et adaptés à votre taille ne fera que vous simplifier la tâche.

Les outils pour le travail de la terre

Si vous êtes débutant en jardinage, il est des outils qui se veulent incontournables pour préparer votre terrain que ce soit dans le potager ou dans le jardin d’ornement. A commencer par la fourche-bêche qui va vous permettre d’ameublir la terre. Avec ses quatre dents, elle s’attaque à tous les sols, caillouteux, argileux ou lourds. A la différence de la bêche traditionnelle, elle permet d’aérer la terre et non de la retourner totalement, un geste néfaste pour la micro faune du sol.

Pour le même usage, le jardinier bio optera pour la grelinette (du nom de son inventeur Olivier Grelin), un drôle d’outil à deux manches qui soulève les mottes de terre, les courbatures en moins.
La binette peut se montrer utile pour sarcler c’est-à-dire déraciner les herbes indésirables mais elle est logiquement indispensable pour biner et émietter, deux gestes qui permettent d’aérer la terre et de limiter l’apport d’eau. D’ailleurs ne dit-on pas qu’un binage vaut deux arrosages ?

Avec la serfouette, on fait dans la polyvalence. Deux lames, deux fonctions. D’un côté, on bine et on sarcle, de l’autre on pioche et on trace son sillon pour semer.
Enfin, prenez un râteau sans mauvaise conscience. Vous l’utiliserez en toutes occasions pour éliminer les débris végétaux et les cailloux de votre sol, mais aussi pour aplanir la terre après le bêchage.

 

Les outils pour la plantation

En matière de plantation de légumes ou de fleurs, deux outils à mains s’avèrent incontournables : le plantoir et le transplantoir.
Le plantoir permet de faire les trous de plantation où seront posés les jeunes plants. Certains plantoirs sont spécialement dédiés aux bulbes. Quant au transplantoir, il a pour fonction de…transplanter ! A l’image d’une pelle miniature, il permet de déraciner les jeunes plants sans les blesser puis de creuser les trous où ils seront réimplantés.

Les outils pour l’entretien du jardin

S’il est un outil dont vous ne pouvez pas vous passer, c’est bien le sécateur. Indispensable pour la taille des branches de moins de 30 mm de diamètre, il vous sera utile tout au long de l’année. Il en existe différents modèles, soit à lames croissantes, soit à enclume.
Pour les branches plus grosses et les haies peu importantes, il faudra vous doter d’un coupe-branches. Enfin, la cisaille à mains va vous permettre de faire les coupes d’entretien de votre haie.

Quelques derniers conseils…

Veillez à choisir des outils adaptés à votre morphologie, entre autres au niveau de la longueur du manche. Privilégiez la qualité au détriment du prix. Enfin, pour assurer une longue vie à vos outils, nettoyez la terre après chaque usage et n’hésitez pas à les désinfecter à l’alcool de temps en temps.

Avec cette liste (non exhaustive) des outils à main pour le jardinage, vous êtes paré pour cultiver votre jardin et récolter légumes et fleurs à profusion.