Comment choisir son sécateur ?

Publié le par dans au jardin |

Chaque année, sur votre balcon ou dans votre jardin, il est une tâche incontournable : la taille de vos végétaux. Pour éliminer les branches mortes, régénérer vos plantes, ou tout simplement préparer votre jardin à affronter l’hiver, rosiers, arbustes, petits arbres fruitiers ou fleurs doivent être coupés.
Dès lors, le choix d’un bon sécateur vous facilitera le travail tout en préservant vos articulations et muscles. Quelques conseils pour choisir un sécateur adapté à vos travaux mais aussi à vos mains.

Du bon choix d’un sécateur

Avant toute chose, sachez qu’un sécateur ne s’utilisera que pour des branches de 0 à 30 mm de diamètre, voire 45 mm pour les sécateurs à batterie. Au-delà de ce diamètre, les branchages devront être coupés à l’aide d’un coupe-branches.

choisir un sécateur à lames croissantes pour tailler ses rosiers

On peut choisir un sécateur juste pour tailler son rosier

Ensuite, un sécateur doit être choisi par rapport à l’usage que vous voulez en faire. Mais également par rapport à la difficulté et la durée des travaux de coupe.

Je me suis aidé du guide pour bien choisir son sécateur de Botanique Editions pour écrire cet article. N’hésitez pas à le consulter il vous apportera de nombreux conseils et sera plus complet sur de nombreux points concernant le sécateur, son ergonomie et ses différents usages.

Des sécateurs pour tous les usages

sécateur pour tailler les fleurs

Qui ne s’est jamais senti désemparé devant le rayon des sécateurs ? Comment choisir parmi les multitudes de modèles ? Que doit-on privilégier : le confort d’utilisation ou l’efficacité de la coupe ?
Il est déjà indispensable de faire la différence entre les divers modèles de sécateurs.

choisir un sécateur pour tailler ses arbustes au jardin

l’ergonomie et une bonne prise en main sont importantes pour la taille des arbustes

On distingue :

Les sécateurs à lames croissantes ou à coupe franche

Ils reprennent le principe des ciseaux : une lame coupante, le plus souvent courbée, glisse sur une contre-lame. Comme leur nom l’indique, ils permettent une coupe franche, nette, qui n’abîme pas les fibres des végétaux et évitent par là même les blessures, souvent sources de maladies. Ces sécateurs sont donc utilisés pour le bois vert, vivant, plutôt sec.

Les sécateurs à enclume

La coupe est différente puisqu’une première lame coupante s’appuie sur une deuxième plus épaisse et souvent aplatie. Ces sécateurs sont réservés pour le bois mort et très dur car ils écrasent les fibres.

L’épinette

Il s’agit d’un sécateur plus petit aux lames fines et pointues. On le réserve pour les petits travaux de coupe.

Les sécateurs se distinguent également par leur système de fonctionnement. Le plus courants sont équipés d’un ou plusieurs ressorts. D’autres, dits à crémaillère, limitent les efforts par la démultiplication de la puissance de coupe. Il faudra toutefois répéter le geste de coupe à plusieurs reprises ce qui peut s’avérer pénible pour des travaux de longue durée.

différence entre épinette et sécateur

on distingue bien ici la différence entre un sécateur et une épinette dont les lames sont plus longues et fines

Pour limiter les efforts, on peut aussi opter pour un sécateur à batterie au lithium-ion. Bien que plus onéreux à l’achat, il peut se montrer idéal pour les jardins de très grande taille
D’autres encore bénéficient de poignées rotatives qui limitent les efforts… et les ampoules ! Certains autres proposent des ouvertures de lames variables pour les mains plus grandes.

sécateur portatif électrique

le sécateur électrique à batterie est particulièrement intéressant pour tailler les vignes

De la bonne prise en main de votre sécateur

Au-delà des aspects purement techniques, l’ergonomie et le confort d’utilisation sont des notions primordiales à prendre en compte. Tout comme la taille de l’outil. Le plus simple étant de le prendre en main afin de le tester. Sinon fiez-vous aux dimensions de votre main, à prendre de l’extrémité du majeur au début du poignet. Ainsi, pour une main de moins de 18 cm, choisissez un sécateur de 16 à 18 cm. Pour des mains de 18 à 22 cm, optez pour un sécateur de 18 à 22 cm. Et les grandes mains se dirigeront vers un sécateur de 21 à 24 cm.

Veillez aussi à l’ergonomie des poignées qui doivent être équipés d’un matériau anti-dérapant afin de faciliter le serrage.

Enfin, n’hésitez pas à comparer le poids des sécateurs. Plus il sera lourd, plus votre main pâtira… Ainsi, un sécateur en aluminium sera plus léger qu’un autre en acier. Et tout aussi efficace et solide.

Ne négligez pas non plus le système de verrouillage, surtout si vous avez des enfants.

Les fabricants conçoivent désormais des sécateurs spéciaux pour les gauchers, ou pour les femmes, plus légers et plus colorés. Le choix de la couleur justement ne répond pas uniquement aux tendances de la mode, il sera plus facilement repérable si vous le laissez trainer dans la pelouse !

En bref, s’équiper d’un sécateur ne dépend pas du hasard. Le confort d’utilisation s’avère l’un des critères à privilégier lorsque vous ferez votre choix. Pensez-y avant de sortir votre carte bleue car les sécateurs, s’ils sont bien entretenus, durent dans le temps.